Voeux responsables

Dans son blog Selfway, Olivier Piazza nous apporte un bel incipit pour cette année 2009. Il s’agit d’une intervention de Martin Seligman dans le symposium Ted. Sujet d’actualité en ce début d’année : le bonheur.
Martin Seligman est psychologue. Il explique que la psychologie, née comme une médecine pour soigner les souffrances, a contribué à victimiser l’individu, à pathologiser la relation à la vie.
Depuis très peu de temps, la psychologie s’est tournée vers ce qui marche bien, par exemple le bonheur, pour en rendre compte, comprendre ses mécanismes et l’améliorer.
Le point de départ de ce nouveau paradigme : la compréhension que l’homme ne fait pas que subir sa condition. Il fait des choix, il prend des décisions. En d’autres termes, il est dans une large mesure, responsable.


Cela est vrai en particulier pour l’hommo occidentalis, homme riche (jusqu’à aujourd’hui …) et dégagé des contraintes de base (sécurité physique, alimentation, santé, éducation …).
Cet homme riche est responsable. Responsable de son propre bonheur, mais aussi responsable de celui des autres hommes, vivants ou à venir.
Je pense fermement que la responsabilité est notre prochaine frontière. Alors autant en faire le voeu pour 2009.



Laurent Ryckelynck

Articles relatifs

0 commentaire

rssCommentaires en RSS   transmitTrackBack URI

Il n'y a pas encore de commentaires




addLaisser un commentaire