Mobiliser les collaborateures en temps de crise - ll

L’autre jour, Olivier, toujours passionné par le Leadership -je vous renvoie à son blog personnel, Selfway-, nous dégottait l’étude Mc Kinsey, dont il faisait son miel ici même.


Cette semaine, je reprends un lien que me signale Catherine Dorr, de l’agence Zcomme , avec qui nous travaillons régulièrement.


Il s’agit d’une enquête sur le même sujet de la mobilisation des collaborateurs en temps de crise. Elle a été menée par Hudson ce printemps.


La conclusion : “Cette étude mondiale met également en évidence l’émergence d’une notion clé : celle de contrat moral ou psychologique entre l’employeur et l’employé, et la nécessaire compréhension et adéquation dans les attentes réciproques des deux parties.”


Un contrat moral … d’accord. Mais un “contrat psychologique” ? C’est nouveau, mais pas totalement idiot. Vous pourrez voir ici un certain nombre de mesures préconisées lors de licenciements. En fait, il s’agit bien pour chacun de s’adapter, tout en évitant la crise de nerfs. Comme le disait Olivier … on va vers plus d’humain.


Laurent Ryckelynck

Articles relatifs

0 commentaire

rssCommentaires en RSS   transmitTrackBack URI

Il n'y a pas encore de commentaires




addLaisser un commentaire