Diversité : les réactions émotionnelles à la burka

La diversité est un sujet d’actualité. Alors, allons vers l’autre. On aborde généralement l’autre par ses différences. Au premier rang, car les plus visibles, il y des différences physiques (couleur de la peau, handicap …) et des signes : tenue vestimentaire, alimentation, signes religieux, etc.


Les mécanismes de la réaction à la différence visible sont maintenant mieux connus, grâce aux neurosciences. A. Damasio a montré qu’elle commence par l’émergence d’une ou de plusieurs émotions, avant même qu’apparaissent les sentiments, amorce de pensée structurée.


Le handicap est un exemple de différence. Nous avons mené en mai 2008 une enquête nationale sur la réaction au handicap. Lorsqu’on demande aux participants d’étalonner les émotions qu’ils ont ressenties au contact d’une personne handicapée, ils évaluent leur gêne à 3,9 sur une échelle de 10, leur sympathie à 7,6.


Prenons un autre cas de différence. Cette fois avec un signe dont on parle régulièrement dans la presse, la burka. Nous avons mené récemment une enquête flash, sans prétendre à l’exactitude statistique, mais pour nous faire une idée du phénomène. Résultat : face à une femme portant ce vêtement, on observe que les émotions de retrait sont du même ordre que pour le handicap (gêne 4,5), tandis que les émotions d’attirance sont très faibles (sympathie 2,7).

Togeth’art évoque la diversité dans le nouveau Respect Mag

27-09-2009: 0 commentaire | Diversité

Le dernier numéro de Respect Mag est celui du renouveau. Nouveau propriétaire (le groupe SOS), nouvelle maquette, nouveau logo, nouveau site … et bien sûr nouvelle Une.


Avec une illustration qui, en cristallisant toutes les différences, fait parler d’elle.


Dans ce numéro, on parle aussi de Togeth’art, interrogé sur le thème de la diversité (Comment des entreprises gèrent la diversité, page 27).


Bon vent au nouveau Respect !

Rencontrer la diversité… dans sa tête

12-06-2009: 0 commentaire | Diversité

Les attitudes face à la diversité, dont la discrimination des “autres”, reposent sur l’idée qu’”ils” sont différents de “nous”. De nombreuses études ont montré que la fréquentation de ces “autres”, en tant que voisin, collègue, ami, pouvait dissoudre cette animosité.

Dans une nouvelle étude, deux chercheurs en psychologie sociale, Rhiannon Turner et Richard Crisp, ont montré que le simple fait d’imaginer des relations positives avec des personnes différentes déclenchait un changement de comportement. Dans leur première expérience, des participants jeunes imaginaient une relation avec une personne âgée. Dans la deuxième, même protocole pour des participants non-musulmans qui imaginaient une relation avec un musulman.

Dans les deux cas, ces participants montraient une attitude plus positive envers ces personnes “autres”, que dans le groupe contrôle.

Attention, ce n’est pas de penser à ces groupes de personnes différentes qui génère un changement mais le fait d’imaginer une relation positive avec une personne de ces groupes.

En conclusion : Imaginer des contacts avec des personnes diverses est une alternative intéressante à la rencontre directe, qui n’est pas toujours facile à mettre en oeuvre.

La Diversidentité

Il y a quelques temps, je répondais aux questions d’une journaliste. Elle faisait un papier sur le secteur de l’assurance et m’interrogeait sur la diversité. Justement, lui dis-je, dans le domaine de l’assurance, nous venons de terminer une prestation pour une société de réassurance et travaillons en ce moment pour un groupe international.


Les deux prestations ont un point commun : elles ont pour sujet l’identité (au niveau de toute l’entreprise pour la première, au niveau d’une des ses business unit pour le second).
Ce qui me donnait l’occasion de préciser un point important. Identité et diversité sont l’avers et le revers d’une même médaille que l’on pourrait nommer Diversidentité. L’identité, c’est ce qui nous rapproche. Ce qui nous différencie, c’est la diversité.

RSE : dès 2010, apprenons des anciens !

J’échangeais l’autre jour voeux et impressions avec Agnès Baer, que j’ai connue responsable de la Mission Handicap chez SFR. Elle m’apprend qu’elle est maintenant en charge de l’insertion des Seniors et nous échangeons sur la tâche qui l’attend.

Dans ce domaine particulier de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE), le législateur a en effet pris des mesures en 2009. Après avoir un temps voulu mimer ce qui avait été mis en place pour le handicap, à savoir un objectif de taux d’emploi, nos élus ont opté pour la signature d’accords (date limite janvier 2010) comprenant différents engagements d’actions (maintien dans l’emploi, tutorat, actions de formation, temps partiel, etc.)

Ce qui me préoccupe est de savoir quelle dynamique humaine peut se déclencher autour des Seniors. Pour en savoir plus, je me tourne vers Ipsos et l’Institut Manpower pour l’Emploi, et leur enquête de 2008 sur les Seniors au travail. Parmi les dizaines de chiffres, l’un retient mon attention.

Le baromètre handicap de la Société Générale

12-01-2009: 1 commentaire | Actualités

Contexte
Société Générale a mis en place une Mission Handicap dynamique. Mais peu de données existent pour comprendre comment la politique handicap est vécue sur le terrain. Notamment de la part des personnes valides, dont le rôle est crucial pour que les efforts de recrutement et d’adaptation du poste se concrétisent par une intégration durable de [...]

L’expérience au service du progrès

9-01-2009: 0 commentaire | Actualités

Togeth’art est spécialisé dans l’expérience et le partage d’expérience au service des entreprises et de la société.
Nous accompagnons les collectifs de femmes et d’hommes pour transformer leurs expériences en progrès.
Ainsi, nous contribuons à :

Créer du changement positif dans les collectifs
Développer l’empowerment et la responsabilité
Réévaluer la dimension de l’émotion et des ressentis

Les applications sont très variées :

Dans [...]

Respect pour les media-passerelles

13-12-2008: 0 commentaire | Diversité

Aujourd’hui, je rends visite, dans leur cocon temporaire de La Ruche (une excitante pépinière d’entrepreneurs sociaux) à Réjane Ereau et Marc Cheb Sun respectivement directrice-adjointe et directeur de la rédaction du magazine Respect et du site No Ghetto.
Je dois dire que leur initiative m’intriguait. Respect Magazine est un creuset improbable dans lequel se mêlent articles de fond et prises de [...]