Le défi du Chamallow : un Team Building pour tous

Dans cette vidéo de TED, Tom Wujec raconte les nombreuses expériences qu’il a menées autour de ce défi simple.

Avec un matériel accessible à tous, spaghettis, fil, scotch, chamallow, une équipe de 4 à 5 personnes doit réaliser la plus haute tour en exactement 18 minutes, avec pour contrainte principale, le fait de disposer le Chamallow au sommet de la structure. Tous les détails sur le site Marshmallow Challenge.

Tom Wujec a conduit environ 70 sessions avec des populations très diverses, des enfants de maternelles, des jeunes diplômés, des CEO, des architectes, des ingénieurs…

Qui sont les plus mauvais ?

Les jeunes diplômés de Business Schools… ;-)

Trop conceptuels, planifiant et théorisant trop avant de prototyper pour constater alors que leur belle structure ne supporte pas le poids du Chamallow

Les meilleurs ?

Hormis les architectes et ingénieurs qui inventent d’ingénieux dispositifs, ce sont les enfants de maternelles. Dès le début, ils testent, mettent en pratique, puis font évoluer leurs structures.

Une création collective pour créer un esprit d’équipe

C’est une des spécialités de Togeth’art. Depuis nos lointaines origines, nous avons proposé à nos clients divers modes artistiques de création collective pour permettre à un groupe de se découvrir sous un jour nouveau et amorcer un virage. Ces actions peuvent être ponctuelles, comme un chant choral lors d’une soirée, échelonnées en plusieurs étapes, comme pour la création de sketchs de type Camera café, voire se répartir sur des périodes plus longues, comme pour la création d’une bande dessinée autobiographique, construite sur plusieurs mois.
Dans tous les cas, réussir à créer ensemble, en ressentir la fierté sont des expériences enrichissantes, parfois transformantes, pour le collectif.



Depuis plusieurs mois, le principe de ces créations collectives se répand dans les écoles de commerce. Il y avait le lipdub de HEC, il y a maintenant le stop motion d’ESCP Europe.
Regardez, c’est astucieux, esthétique, expressif. Une réussite.
J’espère que ces étudiants garderont un peu de cette graine d’artiste et l’art de souder un groupe lorsqu’ils rejoindront leurs futurs employeurs…;-)

Un team building planétaire

Le saviez-vous ? Nous vivons un grand moment de team building planétaire. Notre animateur n’est autre que le virus de la grippe mexicaine. Son objectif : nous faire comprendre que nous ne formons qu’une seule équipe, et qu’il serait futile, voire dangereux d’essayer de nous protéger sans penser en même temps à la protection de nos coéquipiers.

Un article du Monde détaille les travaux de Marc Barthélémy, un chercheur du CEA. Celui-ci explique : Nous avons simulé la propagation d’une maladie de type grippal transmissible entre humains et avons testé deux stratégies d’utilisation des stocks de médicaments antiviraux disponibles à travers le monde. Dans la première stratégie, chaque pays utilise ses stocks égoïstement en les réservant à sa propre population. Dans la seconde, les pays les plus riches envoient une petite part - de l’ordre de 10 % à 20 % - de leurs réserves aux premiers pays touchés par l’épidémie. Dans nos simulations, cette gestion “altruiste” ou “collaborative” des stocks d’antiviraux réduit l’impact de la pandémie. Par rapport aux résultats donnés par une gestion “égoïste”, le nombre de cas mondial peut être divisé par 10 à 1 000 selon le pays et la saison au cours de laquelle se déclenche l’épidémie.

Finalementent, la grippe porcine, occasion d’expérimenter de nouveaux comportements altruistes, ne serait-elle pas une bénédiction ?

Laurent Ryckelynck

Team building à la Rolling Stones

Les Rolling Stones sont-ils des seigneurs du team building ? C’est ce que je me suis demandé en regardant hier le DVD de « Shine a ligth », le film de Martin Scorsese sur un concert des Rolling Stones au Beacon Theater de New York.

Dans son acception la plus large, le team building consiste à rapprocher des personnes. Généralement, une expérience commune est un bon moyen pour créer un vécu fort, source de liens. A ce titre, les concerts rock sont un moment d’une intensité remarquable, et il suffit de regarder la foule pour se convaincre qu’un courant passe et réunit les spectateurs.

D’où la tentation de procéder de la même façon pour souder des équipes. Pour autant, est-ce une bonne idée ? Non, bien sûr, pour deux raisons au moins, évidentes mais qu’il est bon de rappeler.

Sensibilisation au handicap

13-01-2009: 0 commentaire | Actualités

Contexte
Plusieurs dizaines de managers Sofinco suivent chaque année un cursus de formation des nouveaux managers, dans lequel l’entreprise souhaite intégrer une sensibilisation à l’accueil d’une personne handicapée. Compte tenu du programme général, le temps disponible en présentiel est limité.
 
Solution proposée par Togeth’art
Pour intégrer les contraintes de temps tout en permettant une vraie prise de conscience de [...]

Case study Mobilisation participative

13-01-2009: 0 commentaire | Actualités

Contexte
Après quelques années d’existence, une jeune pousse internet est devenue une entreprise d’environ 100 personnes, dont l’esprit start-up s’est émoussé. Les attitudes relationnelles avec la clientèle tendent à se figer et le rôle de conseil à passer au second plan, derrière la production du service. La direction demande à Togeth’art de proposer une action pour revenir aux [...]

Case study Sensibilisation diversité

13-01-2009: 0 commentaire | Actualités

Contexte
Plusieurs dizaines de managers de cette grande banque suivent chaque année un cursus de formation des nouveaux managers, dans lequel l’entreprise souhaite intégrer une sensibilisation à l’accueil d’une personne handicapée. Compte tenu du programme général, le temps disponible en présentiel est limité.
 
Ambitions 

Permettre à chaque manager de prendre conscience de son style comportemental à l’égard d’une [...]

Case study Baromètre d’entreprise

13-01-2009: 0 commentaire | Actualités

Contexte
Une grande banque a mis en place une Mission Handicap dynamique. Mais peu de données existent pour comprendre comment la politique handicap est vécue sur le terrain. Notamment de la part des personnes valides, dont le rôle est crucial pour que les efforts de recrutement et d’adaptation du poste se concrétisent par une intégration durable [...]