Climat propice à la motivation des équipes

Eternelle question de la motivation des équipes. Un article paru sur le site de Towers Perrin évoque un récent livre sur le sujet : Closing the Engagement Gap — How Great Companies Unlock Employee Potential for Superior Results, par Gebauer et Lowman.

Les auteurs ont analysé dans le détail huit entreprises américaines : Campbell Soup Company, EMC Corporation, Honeywell International, McKesson Corporation, MGM Grand Hotel and Casino, North Shore-Long Island Jewish Health System, Novartis AG and Recreational Equipment Inc. (REI).

Leurs conclusions : “We consistently found that organizations and managers get the best from employees when they do five things well: know them, grow them, inspire them, involve them and reward them,” said Gebauer. “When these five principles are at the core of the work experience, there’s no doubt that employees consistently give value-adding discretionary effort — and that directly impacts the organization’s financial results.”

Ainsi, d’après les auteurs, l’entreprise d’aujourd’hui se doit de “connaître, développer, inspirer, impliquer, récompenser” ses collaborateurs.

Admettons. Mais n’oublions pas que tout part de l’Homme. Et si celui-ci ne cherche pas, à minima, à SE connaître, à SE développer, à S’impliquer … son entreprise ne pourra rien.

L’idéal serait donc que l’entreprise se contente de mettre à disposition les moyens ainsi que de créer un climat propice à l’engagement. A chacun sa part du chemin.

Laurent Ryckelynck

Articles relatifs

0 commentaire

rssCommentaires en RSS   transmitTrackBack URI

Il n'y a pas encore de commentaires




addLaisser un commentaire