Team building à la Rolling Stones

shalLes Rolling Stones sont-ils des seigneurs du team building ? C’est ce que je me suis demandé en regardant hier le DVD de « Shine a ligth », le film de Martin Scorsese sur un concert des Rolling Stones au Beacon Theater de New York.

 

Dans son acception la plus large, le team building consiste à rapprocher des personnes. Généralement, une expérience commune est un bon moyen pour créer un vécu fort, source de liens. A ce titre, les concerts rock sont un moment d’une intensité remarquable, et il suffit de regarder la foule pour se convaincre qu’un courant passe et réunit les spectateurs.

 

D’où la tentation de procéder de la même façon pour souder des équipes. Pour autant, est-ce une bonne idée ? Non, bien sûr, pour deux raisons au moins, évidentes mais qu’il est bon de rappeler.

 

Team building 1.0 et 2.0

Première raison : les Rolling Stones réunissent des fans. Ceux-ci partagent au moins le goût pour leurs idoles, et se sont créés, au gré des albums et des concerts, une histoire commune. Rien de tel lorsqu’on réunit des gens pourtant proches par certains aspects (tous commerciaux ou tous d’une même entité…). Tous les gens qui aiment le chocolat n’aiment pas forcément Sacha Distel.

 

Seconde raison : pendant un concert rock, et bien souvent après, il n’y a pas d’échanges. Un partage d’expérience, oui, mais limité au niveau émotionnel. D’échange, de parole échangée, non. Or, la parole est essentielle pour créer le véritable lien. Sinon, le lien est, pourrait-on dire, animal : comme des chevaux qui galoppent dans la même direction sous l’effet de la peur.

 

De ce point de vue, les Rolling Stones, comme tous ceux qui réunissent les foules (les hommes politiques ?) ne sont pas des team builders. Ou alors, dans la version 1.0, ancien style.

 

Le team building véritablement efficace, appelons-le team building 2.0 doit obligatoirement prendre en compte l’échange. C’est encore mieux s’il permet également la co-construction.

 

Laurent Ryckelynck

Articles relatifs

0 commentaire

rssCommentaires en RSS   transmitTrackBack URI

Il n'y a pas encore de commentaires




addLaisser un commentaire