Respecter une date de lancement

logo handi-partage

Handi-partage, la plateforme de partage d’expérience sur le handicap conçue par Togeth’art a été ouverte ce matin. A 9h00 précises.


Si j’insiste sur ce « détail » qu’est l’heure exacte d’ouverture –au jour exact prévu depuis plusieurs mois - , c’est qu’il a son importance dans la dynamique humaine qui s’est créée autour de ce projet.


Environ trente personnes ont collaboré, à un degré ou à un autre au lancement de Handi-partage. Parmi les éléments fédérateurs qui ont permis un bon travail en groupe, la fixation et l’acceptation par tous d’une date butoir ont été importants.


Souvent, dans un projet, cette date est subie : le client le demande ; le cahier des charges l’impose.


Mais il est tout aussi important d’en fixer une dans des projets ouverts, apparemment sans contraintes de temps. Sinon, comment chacun peut-il subtilement doser ses forces par rapport au groupe ?


Reste qu’il faut s’y tenir. La tentation est forte de laisser du mou. C’est une erreur, une date de lancement gravée dans le marbre et respectée est un élément clé pour forger l’identité d’un groupe.

Articles relatifs

0 commentaire

rssCommentaires en RSS   transmitTrackBack URI

Il n'y a pas encore de commentaires




addLaisser un commentaire